Kinésithérapie

training-603981_1280A la fois indispensable, mais aussi limitée. En effet des efforts physiques intensifs sont totalement contre-indiqués dans la SLA. Il faut un travail d’entretient sur les groupes musculaires sains, lutter contre la spasticité et les rétractions. Un travail sur la respiration et le désencombrement pulmonaire relève du travail de rééducation. Il aidera aussi à la posture, l’installation du patient et les aides d’ergothérapie.