Examens

board-361516_1280Electromyogramme

Il doit éliminer des signes de démyélinisation périphérique (atteinte de la gaine du nerf) qui n’existe pas dans la SLA et il doit éliminer une atteinte des voies sensitives .

L’EMG de détection doit rechercher des potentiels lents de dénervation, des potentiels de fibrillations, des fasciculations,  des tracés simples à fréquence élevée.

IRM cérébrale

Des anomalies de l’IRM cérébrale ont été décrites : hypersignal du faisceau moteur du cortex à la moelle, hyposignal de l’aire motrice, atrophie corticale frontale. Mais ces anomalies manquent complètement de sensibilité ce qui entraîne l’absence totale d’aide de l’IRM standard dans la SLA

Liquide céphalo rachidien

Négatif dans son analyse usuelle, certaines substances impliquées dans le stress oxydant peuvent être dosées. Chacune isolément ne peut diagnostiquer la maladie mais l’analyse de trois substances aurait une très bonne sensibilité et spécificité. Il faut désormais fiabiliser ce type d’analyse.