Entérovirus

EntévirusIl s’agit d’une hypothèse mais avec des arguments convaincants. Des facteurs environnementaux, génétiques et biochimiques sont connus. Un rôle associé des Entérovirus est possible.  Dans 90% les infections à Entérovirus sont asymptomatiques, les poliovirus en font partie, dans certaines études la présence  de gènes d’ entérovirus a été trouvé dans la moelle de patients atteints de SLA. Des modèles d’infections à Entérovirus reproduit les troubles biochimiques constatés dans la SLA.